USFP

USFP

L'Union socialiste des forces populaires (USFP) est un parti politique marocain né en 1959 d'une scission avec le parti de l'Istiqlal sous le nom de l'Union nationale des forces populaires (UNFP).

Ce parti se réclame des idées de la gauche, principalement sur les points de la justice sociale, de la modernité et du combat contre les inégalités.

Formation d’opposition sous les années Hassan II, elle a compté dans ses rangs de grandes figures politiques comme son leader Abderrahim Bouabid ou Omar Bendjelloun.

Lors de la grève générale de 1981 réprimée durement à Casablanca., les responsables de l’USFP et son aile syndicale CDT, sont arrêtés et leurs locaux assiégés. La presse de l’USFP ("Al Moharrir" et "Libération") est interdite.

Après la réactivation du bloc démocratique (la Koutla) formée par l’USFP, l’Istiqlal, le PPS et l’OADP) en 1997, cette coalition a mené un an plus tard au gouvernement de l’Alternance dirigé par Abderrahman Youssoufi.

Lors des élections législatives du 27 septembre 2002, le parti obtient cinquante sièges au parlement. C'est le parti majoritaire. Il fait alors partie de la coalition gouvernementale avec le Parti de l’Istiqlal.

Lors des élections législatives du 7 septembre 2007, le parti, dirigé alors par Mohamed El Yazghi obtient uniquement trente huit sièges au parlement, et arrive à la cinquième position. Le parti majoritaire lors de ce scrutin est alors le Parti de l’Istiqlal.

À l'issue des élections législatives anticipées du 25 novembre 2011, l'USFP doit se contenter, comme en 2007 de la cinquième place avec trente neuf sièges à la Chambre des Représentants. Après quelques jours de discussions internes, le parti décide le 4 décembre 2011 de ne pas rejoindre le gouvernement Benkirane.

Depuis le 9ème congrès du parti en 2012, Driss Lachgar en assure la présidence.

Dans le gouvernement El Othmani (depuis 2017), l'USFP compte trois portefeuilles ministériels.

  • Project by
    Le Desk
  •  
    Reporters without borders
  • Funded by
    BMZ